Quelques sources utiles pour la recherche onomastique.

Le traitement du corpus de Mistara s’est appuyé sur diverses ressources en lignes et imprimées (dictionnaires biographiques). Cet article liste les ressources en ligne qui nous ont été les plus utiles pour le traitement des notices d’autorité arabo-musulmanes selon les aires linguistiques concernées et les différentes thématiques retrouvées dans le corpus.

  • https://alkindi.diamond-ils.org/ est le catalogue en ligne de l’institut dominicain des études orientales (Idéo) qui est un des principaux partenaires du projet. AlKindi représente la partie arabe médiévale de la base de données Diamond qui regroupe des autorités de tous horizons. Ce catalogue contient des notices d’autorité arabo-musulmanes d’une grande précision qui ont été une source d’enrichissement pour les notices du Sudoc dans le cadre du projet Mistara comme cela est détaillé dans les livrables du projet. Les différentes formes des noms et leurs translittération ainsi qu’une multitude d’informations biographiques y figurent dans des champs dédiés.
  • L’encyclopédie de l’islam, éditions Brill, est la principale encyclopédie généraliste sur les études islamiques où se trouve une grande majorité des auteurs arabo-musulmans, toutes aires géographiques confondues. Cet ouvrage est publié pour la première fois en 1913, sa version en ligne a l’avantage d’être régulièrement mise à jour, mais il est à noter que l’accès à cette encyclopédie est payant.
  • http://www.jewishencyclopedia.com est accessible gratuitement, elle porte sur les mondes juifs et elle nous a été utile pour certains auteurs arabes juifs utilisant l’abjad et la langue arabe dans leurs écrits.
  • https://www.biblicalcyclopedia.com répertorie, entre autres, les auteurs chrétiens du proche orient dans cette encyclopédie théologique publiée par John McClintock et James Strong.
  • https://islamic-content.com est un site web généraliste sur la littérature arabe et arabo-musulmane où se trouvent des notices biographiques. Cette base a été utile pour trouver certains auteurs chiites introuvables dans d’autres catalogues.
  • https://shamela.ws/ est une bibliothèque numérique thématique sur la littérature arabe médiévale. Voici un article détaillé sur l’histoire et les ouvrages de cette bibliothèque.

Outre ces ressources généralistes sur les mondes arabo-musulmans, d’autres sites plus thématiques et plus spécifiques sur le monde arabe ont pu servir lors traitement des notices du corpus :

  • http://www.globalarmenianheritage-adic.fr est un site sur la diaspora arménienne qui contient des notices d’autorités. Une partie de cette diaspora se trouve au proche orient et s’exprime parfois en arabe dans la littérature.
  • http://www.alwaraq.net est un site bibliographique arabe.
  • www.almoajam.org idem
  • https://www.sama3y.net est un site thématique sur la musique, la musicologie arabe qui nous a été utile pour trouver des informations biographiques sur les musicologues arabes.
  • http://www.mawsouaa.tn/wiki/est une encyclopédie en ligne portant sur la culture tunisienne, utile pour retrouver des auteurs tunisiens peu connus hors de leur pays (inaccessible depuis avril 2021).
  • https://www.biblicalcyclopedia.com est une encyclopédie en ligne portant sur le monde chrétien. Cette base a été utile pour retrouver l biographie de certains patriarches et littérateurs chrétiens du proche orient, notamment libanais, syriens et coptes égyptiens.
  • https://www.poetsgate.com/ est un site thématique sur la poésie et les poètes arabes.
  • https://www.alukah.net/ est un site d’actualité sur l’islam, qui contient une base de données biographique.
  • https://app.alreq.com est une bibliothèque numérique arabe contenant 15419 notices biographiques et plus de 100 000 ouvrages numérisés.

D’autres ressources spécifiques nous ont servi pour la partie non arabe du corpus de Mistara qui représente une minorité des notices traitées (environ 15%) :

  • L’Encyclopaedia Iranica est un projet du centre d’études iraniennes de l’université Columbia. Comme son nom l’indique, elle se focalise sur l’Iran, l’Afghanistan et le reste du monde persanophone. Son accès est gratuit.
  • L’islam ansiklopedisi (Türkiye Diyanet Vakfı İslâm Ansiklopedisi – “Encyclopédie de la fondation de la présidence des Affaires religieuses”) est utile pour retrouver les auteurs turcs-ottomans. Il s’agit d’une encyclopédie généraliste portant sur les études islamiques, publiée entre 1988 et 2016 et aujourd’hui accessible en ligne gratuitement.
  • http://www.bio-bibliography.com/ est une base de données biobibliographique sur le monde ourdou contenant des notices précises sur les auteurs pakistanais et indiens d’expression ourdou.

Certaines de ces sources sont produites par des autorités religieuses. Il convient de prendre en compte les influences que cela peut avoir sur le contenu des bases de données. Certains catalogues et dictionnaires biographiques omettent par exemple les auteurs chiites pour ne mentionner que les sunnites et vice versa. D’autres bases sont produites par des autorités politiques et contiennent donc des biais politiques qu’il convient de ne pas retenir dans la recherche d’information. Face à ce type de données, un travail de sélection et de reformulation est nécessaire afin d’adapter les informations disponibles aux principes de neutralité des milieux universitaires occidentaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.